ECONYL® : La fiche technique.

ECONYL® : La fiche technique.

Comme promis je vous ai concocté une fiche technique avec les différentes étapes de fabrication de l’Econyl® (la matière première de nos maillots de bain) pour celles qui, comme moi, veulent tout savoir sur les différentes matières que nous portons. Sans trop de de bla-bla, passons à ce qui vous intéresse : Qu'est-ce qu'est l’Econyl® ??. Bonne lecture…

 

« Quand une feuille tombe d’un arbre, la nature la décompose et régénère à partir de cette feuillie des nouveaux composants utiles. Nous avons trouvé un système révolutionnaire qui nous permet de faire le même avec le Nylon : le système de régénération Econyl®. » C’est comme ça que commence la vidéo de présentation du groupe Aquafil, le créateur de l’ Econyl® : une fibre de Nylon (Polyamide 6) de haute qualité régénérée à partir de déchets.

 econyl-benefits

Le groupe italien Aquafil est, depuis 1969, l’un des acteurs majeurs dans la production de Polyamide 6. Son objectif est d’être leader dans la production de fibres synthétiques en portant une attention particulière au développement durable. En 2008, Aquafil a créé une nouvelle unité de production appelée « énergie et recyclage » pour mettre en place de réelles mesures en faveur de l’environnement. Cette division est venue en appui de toutes les unités de production pour promouvoir les principes de développement durable, d’économie d’énergie et d’utilisation de matériaux recyclés. En 2011, cette unité de production lance le projet « Econyl® » pour produire des fils de Nylon à partir de matériaux recyclés.

 

L’Econyl® est un type de nylon de haute qualité fabriqué entièrement à partir de déchets. Le système de régénération de l'Econyl® est un système innovateur de régénération pour la production du Nylon. Ce système régénère le Nylon à partir de déchets recyclés avant et après consommation, c'est-à-dire, des produits en fin de vie comme des filets de pêche récupérés dans les océans, des tapis abandonnes et même des vêtements recyclés, mais aussi des déchets industriels ou chutes de fabrication qui se trouvent dans les usines.

 

L’Econyl® présente une qualité identique au Nylon « vierge », utilisé dans la fabrication des moquettes, tapis, vêtements de sport, maillots de bain, etc... Ce fil a un cycle de vie circulaire « infini » et vise le zéro-déchet. Chaque produit à base d'Econyl® peut être recyclé en fin de vie, de façon illimitée, sans perdre ses qualités d'origine.

 

La collection écoresponsable est disponible, venez la découvrir ICI !

 

Le cycle de vie de l’Econyl® en 6 étapes.

econyl-cycle-de-vie

 

1. Recollection de déchets.

Il y a deux types de déchets récoltés :

 

Avant consommation : Ils récupèrent principalement les déchets industriels de plastique ou chutes de fabrication qui n’ont pas été utilisés dans les usines. Notamment ils ont lancé le premier programme de reprise de bouts de tissus laissés par le processus de fabrication de maillots de bain avec Speedo USA.

 econyl-pre-consumer

 

Après consommation : Des produits en fin de vie faits de Nylon (tapis, moquettes, filets de pêche…) et les vêtements à base d’Econyl®. Dans cette catégorie Aquafil met particulièrement l’accent sur la récupération des filets de pêche abandonnés dans la mer (et ils sont nombreux !). Une étude inquiétante dirigée par la « Ocean Cleanup Foundation » montre que 46% du matériel trouvé flottant dans l’océan étaient des filets de pêche ou «filets fantômes», chaque bateau de pêche rejetterait jusqu’à 30 km de filets à chaque voyage ! Pour récupérer ces filets Aquafil a déjà noué plusieurs partenariats dans le monde. Par exemple, ils ont créé l’initiative Healthy seas, qui a récupéré 453 tonnes de filets de pêche abandonnés entre 2013 et 2018. Rien qu’en 2018 avec l’aide de 100 plongeurs volontaires et 27 communautés de pécheurs ils ont récupéré 78 tonnes de filets de pêche abandonnés près des côtes européennes : dans la Mer Méditerranée, La Mer du Nord et L'Adriatique. L’entreprise est aussi partenaire de l’initiative Net-Works qui récupère des filets de pêche abandonnés aux Philippines et au Cameroun, en coopération avec les villages de pêcheurs locaux.

econyl-post-consumer

 

2. La préparation.

L’ensemble des déchets récupérés dans le monde sont acheminés vers le centre de traitement des déchets Econyl®, en Slovénie, où les déchets récupérés commencent le voyage de retour à ses origines.

 

Les différents types de déchets sont nettoyés et préparés. Dans le cadre du processus de nettoyage, le nylon est séparé d’autres déchets et les matériaux autres que le nylon 6 sont enlevés et envoyés à d'autres chaînes d'approvisionnement. Les déchets de nylon sont nettoyés déchiquetés, compactés et acheminés vers la centrale de régénération Econyl®.

 

3. La dépolymérisation.

Ce système renferme une merveille technologique, Aquafil a consacré quatre ans et 25 millions d'euros à la recherche, au développement et à la construction du système et de l'usine de dépolymérisation en Slovénie.

 

C’est le procès de dépolymérisation Econyl® qui permettre d’extraire le Caprolactame (composant essentiel à la production du nylon-6) à partir de tous les déchets. La qualité de ce composant est égale à celle issue du pétrole brut, avec exactement les mêmes caractéristiques chimiques et la même performance, le système permet en outre un rapport élevé de production de nylon en relation aux déchets et dispose d’un processus de purification radicalement nouveau. Ce procédé permet de revenir à l'état de matière première, éliminant toutes les substances étrangères pour une qualité 100% vierge. Il ne s’agit donc pas de recyclage conventionnel, mais plutôt de la régénération, ce système redonne aux déchets de Nylon leur forme originelle de matière première.

 

C’est grâce à ce système que la fabrication de l’Econyl® permet une réduction de 55 % des émissions de CO2. En effet, le recyclage permet de s’affranchir d’une part de l’utilisation du pétrole comme matière première, et d’autre part du procès de fabrication du caprolactame traditionnel. Cela permet d’économiser environ 7 barils de pétrole par tonne de polymères régénérés produite.

econyl-comparation

 

4. La polymérisation.

De la matière première régénérée aux polymères de nylon 6 : Le caprolactame ECONYL® produit lors de la dépolymérisation a les mêmes caractéristiques chimiques et performances que le caprolactame produit à partir de matières fossiles brutes telles que le pétrole. Par conséquent, le procédé et les méthodes de transformation du caprolactame ECONYL® en polymères de Nylon 6 - ce que l’on appelle la polymérisation - sont identiques à la polymérisation du caprolactame vierge traditionnel.

 

5. La transformation.

C’est lors de cette étape que les fibres techniques créées auparavant se transforment en fils. Deux types de fils Econyl® sont produits par Aquafil :

 

  • Les fils pour les tapis qui sont utilisés dans la création de différents revêtements de sol synthétiques et tissus d’ameublement : tapis, moquettes, les tapis de voiture, etc.
  • Les fils textiles qui sont utilisés pour les vêtements: vêtements de sport, vêtements de bain, chaussettes, etc.

 fils-econyl

 

6. La re-commercialisation.

On parle de re-commercialisation, parce qu’il s’agit de de mettre de nouveau sur le marché les produits finis. L’objectif est de fabriquer des produits qui ne sont pas seulement entièrement constitués de matériaux régénérés, mais qui sont eux aussi recyclables de manière complète et sans fin. Le processus commence par la conception de produits adaptés au reconditionnement, en suite par la collecte des déchets post-consommation, la régénération de nouveaux produits et le re-usage de ces produits. C'est un processus qui forme un cycle de production en boucle fermée au sens le plus réel.

 

La collection écoresponsable est disponible, venez la découvrir ICI !

 

Quelques chiffres :

 

 healty-seas1

 

healty-seas4

 

 healty-seas

 

healty-seas3

 

Si vous avez des questions n’hésitez pas à les mettre en commentaire !

 

Vous avez apprécié la lecture de cet article, et vous voulez recevoir le prochain ?

Inscrivez-vous à la Newsletter

 

 

Tous les commentaires

Laisser une réponse